Finances personnelles et argent
2016-10-03 21:21:23 +0000
119

Le locataire prétend qu'il a payé le loyer en espèces et qu'il a été volé dans une boîte aux lettres. Que dois-je faire ?

Je suis propriétaire d'un duplex, j'en habite la moitié et je loue l'autre moitié à des étudiants. Je viens de faire une erreur qui m'a coûté 750 dollars.

Une de mes locataires était en retard pour payer son loyer. Je pensais qu'il était encore en retard, mais elle m'a informé qu'elle l'avait mis (environ 750 $ en espèces) dans ma boîte aux lettres alors que je n'étais pas en ville pendant trois semaines. Elle prétend m'avoir dit qu'elle le faisait, mais elle ne l'a pas fait. (Je lui aurais certainement demandé de ne pas le faire !) De toute façon, l'argent n'était pas là quand je suis revenu et j'ai perdu 750 dollars.

Une leçon que j'ai apprise est d'insister pour obtenir un chèque ou un paiement en espèces en personne. (Et de ne pas laisser les retards de paiement glisser pour une raison quelconque.) Mais en attendant, il me manque 750 dollars et je dois décider quoi faire. Je vois au moins trois options :

  1. Manger la perte. C'est ennuyeux, même si je peux me le permettre.

  2. Dire que je n'ai jamais reçu le loyer et insister pour qu'il soit payé.

  3. Déclarer le vol de 750 $ à mon assureur habitation. (Je ne sais pas s'il paierait une telle réclamation, ou si mes primes augmenteraient).

Je suppose que je suis coincé avec (1) mais je me demande si (2), (3), ou autre chose pourrait être une option réaliste ? (Je pourrais ajouter que je ne suis pas prêt à aller au tribunal.)

Mise à jour. Merci à tous pour leurs réponses. Après avoir lu ce qui suit, et avoir également obtenu les conseils d'une société de gestion immobilière locale, j'ai décidé de demander le paiement intégral, mais de dire que je n'en ai pas besoin tout de suite. Nous n'avons pas encore pris de dispositions, mais mon locataire a reconnu sa responsabilité et il semble que j'ai évité de brûler des ponts.

J'ai également engagé la société de gestion immobilière. Je quitte la ville pour six mois l'année prochaine, donc c'était sur le point de devenir une nécessité de toute façon, mais j'ai immédiatement réalisé que pour quelqu'un d'aussi écervelé que moi, leurs services sont une aubaine et j'aurais dû les engager il y a longtemps. Cette situation ne se serait jamais produite si je l'avais fait. J'ai clairement fait savoir que la satisfaction des locataires et le maintien de la propriété en bon état sont mes premières priorités, et que je soutiendrai ces demandes avec mon portefeuille.

Réponses [12]

192
2016-10-03 21:33:05 +0000

Je dirais que c'est votre locataire qui a perdu 750 dollars, pas vous. La façon dont vous gérez cela est une préférence totalement personnelle.

Si vous voulez être le super gentil propriétaire et manger la perte cette fois-ci, alors vous pourriez gagner un peu de karma et avec un peu de chance, ils seront des locataires géniaux pour le reste de leur séjour. Sont-ils le genre de locataires avec lesquels vous voulez être gentil parce qu'ils le méritent ?

Vous (et elle) n'avez aucun moyen de prouver qu'elle a réellement essayé de vous payer. On dirait que elle apprend une leçon à 750$. "Ne laissez pas d'argent liquide dans une boîte aux lettres, et obtenez toujours un reçu pour le loyer payé."

Votre compagnie d'assurance ne vous paiera probablement pas, car elle sera en dessous d'une franchise typique et vous ne pourrez pas vraiment prouver que l'argent a jamais existé. Vous feriez mieux d'assumer la perte.

Pensez-y de cette façon : Comment une banque ou une entreprise de services publics pourrait-elle réagir à cette situation ? "Oui, j'ai laissé mon hypothèque sous forme d'enveloppe remplie d'argent liquide sur le pas de votre porte. Vous ne l'avez pas reçu ? Je t'avais dit que je le ferais !" Devinez qui paie un double prêt hypothécaire et des frais de retard ?

Vous n'êtes pas coincé avec l'option 1, vous choisissez de le faire. Elle pourrait refuser et vous combattre à ce sujet, ce qui ne vaudrait peut-être pas le coup de se prendre la tête et d'aller devant le tribunal des petites créances. Mais vous avez le droit de recevoir le loyer et elle est obligée de le payer. Et "le payer" signifie s'assurer que vous le recevez effectivement.

192
85
2016-10-03 21:27:39 +0000

L'argent liquide n'aurait jamais dû être placé dans la boîte aux lettres au départ ; c'est à cela que servent les chèques.

Je serais un peu surpris si cela constituait votre acceptation de paiement, mais je ne suis pas avocat. Vous avez besoin d'un conseil juridique local ; c'est le genre de chose où les décisions locales sont importantes.

Déclarez définitivement l'argent disparu à la police, quoi que vous fassiez d'autre. Vous n'avez pas à leur donner un avis sur la question de savoir s'il s'agit d'un vol ou d'une tentative de fraude ; il suffit de leur indiquer que le locataire dit avoir laissé de l'argent dans la boîte mais que vous ne l'y avez pas trouvé.

85
66
2016-10-04 14:55:06 +0000

C'est assez simple, en fait. Vous devez insister sur le paiement du loyer que vous n'avez jamais reçu et cesser d'accepter les paiements en espèces.

Si vous voulez être gentil, et croyez l'histoire, accordez au locataire un délai supplémentaire ou un paiement échelonné pour les 750 dollars manquants, mais c'est un exemple classique de la raison pour laquelle c'est une mauvaise idée de faire des transactions en espèces. Insistez pour que les équivalents en espèces soient traçables et vérifiables - chèque, mandat ou chèque de banque, libellé à votre nom ou à celui de votre entreprise.

De plus, pour ce que ça vaut, vous n'êtes pas à court de 750 dollars, à moins que vous ne choisissiez de l'être. Votre locataire l'est. "J'ai mis de l'argent liquide dans votre boîte aux lettres" n'est pas une preuve de paiement, et ne s'envole nulle part comme paiement. Si c'était le cas, je ne paierais jamais aucune de mes factures.

66
30
2016-10-04 10:48:14 +0000

J'étais le genre de personne qui vous disait que j'avais laissé de l'argent pour vous quelque part et qu'en fait je ne l'avais pas fait, et j'étais aussi la dernière personne à qui on pouvait s'attendre à faire quelque chose comme ça. Je n'ai pas fait exactement la même chose, mais j'ai fait quelque chose de similaire. Je n'entrerai pas dans les détails mais à l'époque, j'étais dans un état de pauvreté, à peine capable d'acheter de la nourriture et des boissons, et l'argent que j'ai économisé en "escroquant les gens" de la même manière était dépensé en nourriture et en chaleur.

Personnellement, je pense qu'elle traverse une période très difficile sur le plan financier et c'est exactement ce qu'elle a fait. Moi ? je ne suis pas propriétaire et je suis probablement beaucoup trop généreux. J'expliquerais bien que je pense qu'elle ment, mais laissez-vous aller ce mois-ci. Il est clair qu'un propriétaire est financièrement plus à même d'absorber cette dépense qu'un locataire.

D'un autre côté, on ne devient pas propriétaire et bailleur en laissant les gens s'enfuir sans payer leur loyer.

Somme toute, je pousserais probablement pour une décision à 50/50. Elle paie la moitié du loyer ce mois-ci, ce qui l'allège un peu si elle a vraiment des problèmes et si elle a menti, et vous obtenez quand même quelque chose en échange de vos efforts. Si vous avez de la chance, quand vous le suggérez, elle avouera tout. Je vous précise si vous la croyez ou non, car elle pourrait bien avouer si vous exprimez vos doutes. Si elle le fait, je ne l'obligerais pas à payer le montant total, à moins qu'elle ne le propose.

De plus, faites bien comprendre que cela peut se reproduire et ne se reproduira plus. La prochaine fois, elle vous donne de l'argent liquide ou utilise un service bancaire. Cela va sans dire.

Vous devez noter que juridiquement parlant, en acceptant autre chose que le paiement intégral, vous pourriez reconnaître qu'elle a tenté d'effectuer un paiement et que toute affaire judiciaire future ne considérera pas cela favorablement pour vous. Je vous recommande vivement d'en discuter avec un avocat avant d'accepter quoi que ce soit d'autre que le paiement intégral.

30
29
2016-10-08 08:58:35 +0000

Il est très possible que quelqu'un mente à son propriétaire/locateur, mais ne soit pas prêt à mentir à la police. Voici donc ce que je ferais.

Informez votre locataire que puisque son argent a été volé dans votre boîte aux lettres, elle doit signaler le vol à la police.

Si elle refuse de déclarer le vol à la police, alors son histoire est probablement un mensonge. Dans ce cas, traitez le loyer comme un délinquant et exigez le paiement intégral. Invoquez tout type de recours disponible dans votre juridiction.

Si elle va de l'avant et déclare le vol, il est très probable que son histoire soit vraie. Il est probablement dans votre intérêt de rester en bons termes avec un tel locataire, vous pourriez donc lui proposer de partager les pertes avec elle. Mais faites-lui savoir qu'il s'agit d'une offre unique, et que vous ne serez plus aussi généreux.

29
10
2016-10-06 17:06:29 +0000

Cela semble un peu invraisemblable, même si c'est vrai que c'est assez grossièrement irresponsable et que vous ne devriez probablement pas laisser passer ça...

Cependant, il n'y a pas vraiment d'avantage à patauger dans les accusations, je soupçonne que le scénario le plus probable est que votre principe n'avait tout simplement pas l'argent et cherchait un moyen de retarder le paiement. Ce n'est peut-être pas particulièrement malveillant à votre égard, il se peut qu'ils ne soient tout simplement pas en mesure de payer et qu'ils aient besoin d'une certaine marge de manoeuvre.

Dans ce cas, il est sage de les défier, mais sans les forcer à admettre qu'ils ont pu mentir, peut-être en suggérant qu'ils ont pu se tromper en déposant l'argent, mais ce n'est pas grave, et de négocier une solution. Dans ces situations où c'est une personne qui parle contre une autre, leur donner la possibilité de sauver la face est souvent payant.

De même, vous voulez qu'il soit absolument clair que déposer une liasse de billets dans votre boîte aux lettres n'est pas une façon acceptable de payer.

10
6
2016-10-05 01:15:16 +0000

Je n'ai pas de boule de cristal, mais il y a de fortes chances que votre locataire mente. Le loyer était en retard et maintenant l'argent destiné à couvrir le loyer ; miraculeusement est perdu dans la boîte aux lettres.

Quoi qu'il en soit, vous avez déjà été gentil de tolérer le "paiement" tardif. L'option 1.5 de Keshlam dans les commentaires ci-dessus est le moyen idéal de régler un litige dans lequel les deux parties ont appris une leçon et sont perdantes. Exigez le paiement du loyer mais réglez la moitié comme une courtoisie unique.

Si cela continue ou si ce locataire a fait preuve d'une situation louche comme celle-ci, vous devriez chercher des moyens légaux d'expulser ce locataire.

Les étudiants sont très créatifs et qui peut dire si cela ne se reproduira pas ? "Le chien des voisins a pris mon portefeuille."

6
6
2016-10-04 20:19:37 +0000

Votre locataire a fait une erreur. Vous traitez cette question exactement comme vous le feriez avec un locataire défaillant, ce qui est une question difficile et délicate qui vous concerne, vous, votre bail, votre relation avec le locataire, vos priorités, vos valeurs, les lois locales, votre estimation de l'honnêteté et de la solvabilité du locataire, etc.

Ce n'est pas une question facile. Elle relève simplement de la question de savoir comment traiter la délinquance qui se trouve impliquer la circonstance de payer soi-disant en espèces et de se faire voler, ce qui est une question difficile.

6
3
2016-10-04 16:54:41 +0000

Personnellement, c'est la bêtise du locataire de laisser de l'argent liquide et de ne pas recevoir de reçu. Si c'était moi, j'exigerais le paiement. Mais alors 750 $ pour moi, c'est beaucoup plus que ce que cela peut être pour d'autres. C'est une décision entièrement personnelle. Légalement, je ne pense pas que le locataire ait une base solide parce qu'il n'a aucune preuve qu'il vous a réellement payé, peu importe comment et où il l'a "laissé".

3
2
2016-10-10 23:23:01 +0000

Question : Je vis dans la moitié d'un duplex avec d'autres étudiants. Je mets mon loyer (environ 750 dollars en espèces) dans la boîte aux lettres du propriétaire pendant qu'il est absent pendant trois semaines. Je lui ai dit à l'avance que je le ferais, mais il prétend que je ne l'ai jamais fait, et il m'aurait demandé de ne pas le faire. Quoi qu'il en soit, il affirme maintenant que l'argent n'était pas là à son retour et que je dois toujours 750 dollars.

Réponse : Eh bien, c'est dur. Il se peut que l'argent ait été volé dans la boîte aux lettres. Il se peut que le propriétaire ait empoché l'argent et qu'il essaie de vous escroquer. Votre problème est que vous n'avez pas de reçu, et aucune preuve que vous avez payé l'argent. Vous ne pouvez rien faire d'autre que de payer (encore) et de tirer les leçons de cette coûteuse leçon.

2
1
2016-10-03 21:34:54 +0000

Cela me semble extrêmement louche. Qui a 750 dollars en liquide dans sa poche et s'en sert pour payer son loyer ?

Je demanderais à la locataire de me montrer un relevé de son compte chèque qui montre qu'elle a retiré autant d'argent liquide dans les jours précédant le "paiement", et si elle ne peut pas le fournir (ou une autre explication convaincante), je considérerais que c'est un mensonge et demanderais le paiement.

1
0
2016-10-12 04:41:20 +0000

Comme le locataire aurait laissé de l'argent dans votre boîte aux lettres, et que maintenant l'argent a disparu, un crime a dû être commis. Demandez-lui donc de déposer un rapport auprès des services répressifs et de vous en fournir une copie.

Rappelez-lui que, pour sa sécurité, il est préférable de déposer le rapport pendant la journée en présence d'autres personnes.

Vous n'avez pas indiqué clairement à votre locataire les modalités de paiement. C'était une erreur. En même temps, sa décision de laisser de l'argent liquide dans une boîte aux lettres était stupide.

Si elle est prête à déposer un rapport auprès des forces de l'ordre et à vous en fournir une copie, dites-lui que vous partagerez la perte et que vous n'exigerez que la moitié de son loyer à titre de courtoisie. Précisez que vous perdez aussi la moitié de l'argent.

Si elle n'est pas disposée à faire une déclaration, exigez la totalité de son loyer.

0