Finances personnelles et argent
2014-09-04 20:29:38 +0000
39

La société émettrice de ma carte de crédit me demande mon revenu actuel en invoquant la "réglementation fédérale".

J'ai donc reçu aujourd'hui un courrier électronique d'une banque dont je possède une carte de crédit existante, comme suit :

Pour pouvoir vous envisager une future augmentation de votre ligne de crédit, la réglementation fédérale nous oblige à connaître vos revenus actuels.

Il est toujours bon de tenir à jour les informations relatives à votre compte. De plus, cela nous aide à respecter la réglementation fédérale, qui nous oblige à recueillir des informations actualisées sur vos revenus avant d'examiner votre compte en vue d'une future augmentation de votre ligne de crédit. Veuillez donc prendre un moment pour mettre à jour vos revenus en 60 secondes environ.

Pour autant que je sache, le courriel est légitime parce qu'il contient des informations de sécurité dans le courriel qui est vérifié. Bien sûr, je ne suis toujours pas les liens contenus dans ce courriel, au cas où.

Est-ce que quelqu'un ici sait ce qu'il en est ? Une réglementation a-t-elle été adoptée récemment, selon laquelle les émetteurs de cartes doivent connaître votre niveau de revenu ?

Ou peut-être que je me trompe et que ce n'est qu'une tentative de phishing ?

Réponses [3]

46
2014-09-04 20:43:08 +0000

J'ai reçu exactement la même lettre (sous forme de courriel) de Discover Card il y a environ 9 mois, alors je les ai immédiatement appelés, pensant que quelqu'un faisait du phishing très convaincant -- le courriel n'avait aucun en-tête suspect, les relais de courrier semblaient corrects, les feuilles de style ressemblaient exactement à celles de Discover Card, etc.

Une fois que j'ai eu une représentante bien informée au téléphone, elle m'a dit que Discover Card avait bien envoyé le courriel. Elle a expliqué que la phrase signifie "les règlements fédéraux nous autorisent à vous accorder une augmentation de crédit (sans effectuer de vérification de crédit) sur la seule base de votre relevé de revenus", et qu'ils sont donc heureux de stocker vos revenus déclarés dans le profil de votre compte au cas où ils voudraient ajuster votre ligne de crédit à l'avenir.

Maintenant, cela me semble bien sûr ridicule, parce que les créanciers ont toujours eu la liberté totale d'ajuster votre ligne de crédit à la hausse ou à la baisse autant ou aussi peu qu'ils le voulaient sans faire de tirage de crédit. (Je le sais d'expérience quand la Citibank a réduit ma ligne de crédit de 85% sans faire de tirage de crédit).

Je pense que ce qui a dû se passer, c'est qu'une loi fédérale a été adoptée (ou peut-être a expiré) l'année dernière, de sorte que maintenant les émetteurs de cartes sont autorisés à demander/stocker/utiliser les informations sur les revenus de leurs clients, alors ils se disent "hé, essayons d'obtenir que le plus grand nombre possible de clients nous fournissent volontairement ces informations, d'abord en envoyant une lettre qui donne l'impression qu'ils doivent nous le dire, et ensuite en leur disant que cela peut éventuellement leur être bénéfique à l'avenir".


UPDATE

Trois mois après que j'ai posté cette réponse (c'est-à-dire pendant la période des achats de Noël), il y a eu un nouveau développement intéressant dans mon cas qui pourrait être pertinent. Tout à coup, Discover m'a envoyé une lettre disant que je pourrais bénéficier d'une augmentation de ma ligne de crédit. Tout ce que j'avais à faire était de me rendre sur une page du site Discover et de répondre à deux questions : 1) mes revenus annuels, 2) mes dépenses mensuelles de logement.

Je suis donc allé sur la page et j'ai rempli le même numéro pour (1) que j'avais donné au représentant téléphonique plusieurs mois auparavant -- un numéro, il faut le dire, que Discover n'a aucun moyen de vérifier. Quand j'ai eu fini, le site m'a instantanément signalé que j'étais éligible à une augmentation de ma ligne de crédit pouvant aller jusqu'à 20 %. J'ai été dirigé vers une page avec une barre de défilement où je pouvais sélectionner le montant exact de l'augmentation que je voulais. J'ai choisi le maximum (je ne sais pas pourquoi personne ne le ferait), et il a été instantanément approuvé. Il n'y a pas eu de changement de termes, de taux d'intérêt annuel, ni rien d'autre.

Deux points :

(a) Je n'ai qu'une "bonne" cote de crédit (loin d'être une "excellente" cote), donc personne ne m'a proposé d'augmenter ma ligne de crédit depuis longtemps. (D'autre part, je suis titulaire d'une carte Discover depuis environ 20 ans et je n'ai jamais manqué un paiement ou porté un solde avec eux. En outre, je "double" rarement mon cashback avec eux ; je prends généralement le crédit sur mon solde).

(b) Mes rapports de crédit sont "gelés" depuis près de quatre ans afin de prévenir le vol d'identité, donc Discover n'aurait pas pu retirer mon crédit avant de faire cette offre. (Naturellement, ils ont leurs propres données internes sur moi et peuvent générer leurs propres scores internes quasi-FICO).

Donc ... la morale de l'histoire semble être qu'en répondant à leur demande initiale il y a un an et en donnant un chiffre (qu'ils n'avaient, là encore, aucun moyen de vérifier) pour mon revenu annuel, j'ai finalement obtenu une augmentation substantielle de ma ligne de crédit (à peu près à la période de l'année où Discover pensait probablement que j'en ferais usage) malgré mon score de crédit à peine moyen.

YMMV !

46
21
2014-09-04 23:44:13 +0000

Je vous recommande de jeter un coup d'œil sur les règlements modifiés de la loi sur les cartes de 2009 concernant la "capacité de paiement" : http://files.consumerfinance.gov/f/201304_cfpb_credit-card-ability-to-pay-final-rule.pdf

Il y a beaucoup de littérature à ce sujet, qui traite principalement des récentes modifications apportées aux règles. En voici les grandes lignes : Les règles relatives à la "capacité de paiement" diffèrent selon que le consommateur est âgé de 21 ans ou plus (ces règles sont devenues plus strictes depuis la loi initiale). Il est également possible pour un consommateur de prendre en compte les revenus extérieurs auxquels il a une "attente raisonnable d'accès" pour déterminer sa propre capacité de paiement.

Mais je vous renvoie à ce paragraphe vers la fin de la page 5 :

Le 18 mars 2011, la Commission a publié une règle finale (March 2011 Final Rule) modifiant le § 226.51(a) pour appliquer l'exigence de capacité de paiement indépendante à tous les consommateurs, quel que soit leur âge.

Le Conseil a adopté cette modification, en partie, en réponse aux préoccupations concernant les émetteurs de cartes qui incitent les demandeurs à fournir le "revenu du ménage" sur les demandes de cartes de crédit. Pour répondre à cette préoccupation spécifique, en plus d'adopter une exigence de capacité de paiement indépendante pour les consommateurs âgés de 21 ans et plus, la Commission a précisé dans le commentaire modifié 51(a)(1)-4.iii que la prise en compte des informations concernant le revenu du ménage d'un consommateur ne satisfait pas en soi à l'exigence de l'article 226.51(a) de prendre en compte la capacité de paiement indépendante du consommateur. La Commission a déclaré qu'à son avis, il serait incompatible avec la formulation et l'intention de l'article 150 de la TILA de permettre aux émetteurs de cartes d'établir la capacité de paiement d'un consommateur sur la base du revenu ou des actifs des personnes qui ne sont pas responsables des paiements sur le compte.

21
2
2014-09-30 10:38:39 +0000

J'ai également reçu la même demande dans un courriel. J'ai appelé Discover et ils m'ont dit qu'ils étaient tenus de l'envoyer. Je suppose qu'ils sont tenus de l'envoyer afin d'ajuster notre ligne de crédit, mais ils n'ont pas voulu le confirmer. Ils m'ont également dit qu'il était facultatif pour nous de répondre à cette demande. En d'autres termes, nous ne sommes pas obligés d'actualiser nos revenus si nous ne le voulons pas.

2