Finances personnelles et argent
2013-08-28 17:38:35 +0000 2013-08-28 17:38:35 +0000
8

Je prévois de recevoir un prêt personnel de 200 000 dollars par virement bancaire. Dois-je le signaler à l'IRS ?

Après avoir fait des recherches en ligne, j'ai trouvé de nombreux sites web qui affirment que les virements ne sont pas signalés à l'IRS, mais d'autres disent qu'ils le sont. Je veux juste m'assurer que je n'ai pas à payer d'impôts sur un prêt. J'envisage de déposer ce prêt sur un compte de courtage traditionnel à des fins d'investissement et j'espère que le seul moment où je devrai payer des impôts sera lorsque je vendrai les titres que je finirai par acheter.

Y a-t-il des écueils auxquels je devrais faire attention en ce qui concerne les impôts en recevant un prêt sous forme de virement bancaire ? De plus, comment dois-je déclarer les gains en capital sur les transactions que j'ai effectuées ? Dois-je vraiment envoyer chaque transaction que je fais au gouvernement et indiquer les profits et les pertes sur chaque transaction ?

Réponses [2]

12
2013-08-28 17:45:11 +0000

Il peut être déclaré au Trésor public (unité FinCen ](http://www.fincen.gov/)). Toute transaction en espèces de plus de 10 000 dollars l'est. En plus des exigences strictes de déclaration imposées par le FinCen, les banques peuvent signaler tout ce qu'elles jugent suspect.

Autre chose à garder à l'esprit : l'IRS peut demander au payeur une déclaration de cadeau ou à vous de déclarer un don étranger. Bien que vous prétendiez qu'il s'agit d'un prêt, il ne sera pas nécessairement considéré comme tel par l'IRS.

Vous devez avoir les documents nécessaires prêts à montrer la source de l'argent si on vous le demande, et montrer qu'il s'agit d'un prêt de bonne foi, et c'est tout.

Aussi, comment dois-je déclarer les plus-values sur les transactions que j'ai effectuées. Dois-je vraiment envoyer chaque transaction que je fais au gouvernement et indiquer les profits et les pertes sur chaque transaction ?

Oui. Cela fera partie de l'annexe D ou E de votre déclaration d'impôts annuelle.

12
5
2013-09-02 00:39:57 +0000

Le prêt personnel n'est pas déclaré à l'IRS, et le simple fait que vous receviez de l'argent n'en fait pas intrinsèquement un événement imposable.

Le télégramme n'enverra pas de formulaire 8300 à l'IRS _ni de rapport de transaction en devises au département FinCEN du Trésor (contrairement à la réponse acceptée). Les rapports sur les opérations en devises ne permettent de déclarer qu'en personne les transferts d'espèces vers un compte bancaire (dépôt) et les transferts de compte bancaire vers des espèces (retrait). http://www.occ.gov/news-issuances/bulletins/2003/OCC2003-48a.pdf (voir la définition de "transaction en devises") pour plus de commodité, j'ai ajouté la définition de la page 3 ici

" **Transaction in Currency**. The **physical** transfer of
 currency from one person to another. This does not
include a transfer of funds by means of bank check, bank
draft, wire transfer or other written order that does not
involve the physical transfer of currency."

Votre courtier devrait disposer d'outils comptables pour vous aider à suivre vos gains et pertes en capital. Il existe différentes règles fiscales pour les types de titres et de produits que vous envisagez de négocier, il n'y a donc pas de règle unique ici. Les contrats à terme sont imposés à hauteur de 60 % sur les plus-values à long terme et de 40 % sur les plus-values à court terme, quelle que soit la durée de la transaction. Les actions sont soumises à des règles de vente et de comptabilité analytique, et les autres produits dérivés comme les straddles ont leurs propres sous-sections dans le code fiscal de l'IRS.

La plus grande préoccupation ici serait la structure du prêt que vous investissez. En effet, les personnes qui investissent l'argent d'autrui doivent être agréées par les autorités fédérales et étatiques de réglementation des valeurs mobilières.

5