Finances personnelles et argent
2012-05-14 20:03:29 +0000
10

Taxe de vente : Arrondie puis totalisée ou totalisée puis arrondie ?

Par exemple *Il y a une vente avec 3 articles, chacun coûtant 1,00 $. La taxe de vente est de 12,4 % * Pour calculer la taxe pour chaque article, dois-je d'abord arrondir le montant de la taxe et ensuite faire le total ? Comme ceci :

ITEM 1: $1.00 + $0.124 = $1.124 -> $1.12
ITEM 2: $1.00 + $0.124 = $1.124 -> $1.12
ITEM 3: $1.00 + $0.124 = $1.124 -> $1.12
TOTAL: $3.36

Ou dois-je faire le total et ensuite arrondir ? Comme ceci :

ITEM 1: $1.00 + $0.124 = $1.124
ITEM 2: $1.00 + $0.124 = $1.124
ITEM 3: $1.00 + $0.124 = $1.124
TOTAL: $3.372 -> $3.37

Une méthode est-elle correcte ? Cela peut-il dépendre des lois locales ?

Réponses [4]

4
2012-05-14 21:36:18 +0000

La taxe est souvent calculée par article. Surtout à l'époque de l'internet, certains articles sont taxables et d'autres non, en fonction de l'article et de votre lien avec lui. Je vous recommande de calculer et d'enregistrer la taxe pour chaque article, afin de tenir compte de ces différences subtiles.

EDIT :

Pas sûr de la raison pour laquelle cette proposition a été rejetée, si vous ne me croyez pas, vous pouvez toujours vérifier auprès d'Amazon http://www.amazon.com/gp/help/customer/display.html/ref=hp_468512_calculated?nodeId=468512#calculated

Je pense qu'ils savent de quoi ils parlent.

MISE À JOUR FINALE :

  • Le lien est défini comme le lieu où votre entreprise est enregistrée pour fonctionner.
  • Le gouvernement américain définit (simplement) 2 types de produits, les biens tangibles (potentiellement taxables) et intangibles. Dans les cas les plus courants (chaque cas est sujet à interprétation et à la loi), les biens corporels sont taxables, et les biens incorporels ne le sont pas.
  • Si votre entreprise a ses bureaux en Californie, vous avez un lien en Californie.
  • Si votre entreprise n'a pas de bureaux ou tout autre lien au Nevada, vous n'avez pas de lien au Nevada.

Maintenant, si quelqu'un se rend sur votre site et achète quelque chose de votre entreprise (en Californie) et que l'adresse de livraison du produit est le Nevada, alors les taxes ne doivent pas être perçues. S'il a une adresse de facturation en Californie et une adresse de livraison au Nevada, et que la marchandise est expédiée au Nevada, vous n'avez pas à déclarer la taxe.

Si vous avez un mélange d'actifs corporels (ordinateur, souris, clavier) et incorporels (garantie) dans un chariot, et que l'adresse de livraison est en Californie, vous devez percevoir la taxe sur les actifs corporels, mais PAS sur les actifs incorporels.

Oui, vous pouvez facturer la taxe sur l'ensemble de la commande. Oui, pour la plupart des entreprises, c'est "assez bien", mais je n'essaie pas de fournir la solution "assez bien", je vous dis simplement comment les très grandes entreprises fonctionnent et opèrent. Comme je l'ai mentionné, j'ai fait plusieurs intégrations fiscales en utilisant un logiciel appelé Sabrix (Google si vous n'en avez pas entendu parler), et j'ai fait ces intégrations pour des entreprises comme la BBC et Corbis (détenues et gérées par Bill Gates).

C'est à prendre ou à laisser, mais la bonne façon de facturer les taxes, surtout au vu de la complexité des lois fiscales américaines et internationales, est de facturer par article. Si vous avez juste besoin de l'approche "suffisamment bonne", n'hésitez pas à la calculer par total.

Quelques lectures supplémentaires : http://en.wikipedia.org/wiki/Taxation_of_Digital_Goods

Une autre limitation fédérale possible de la taxation de l'internet est l'affaire de la Cour suprême des États-Unis, Quill Corp. v. North Dakota, 504 U.S. 298 (1992),[6] qui a jugé qu'en vertu de la clause de commerce dormant, les biens achetés par correspondance ne peuvent être soumis à la taxe de vente d'un État à moins que le vendeur n'ait un lien substantiel avec l'État qui perçoit la taxe.

En 1997, le gouvernement fédéral a décidé de limiter la taxation des activités sur Internet pendant un certain temps. La loi sur la liberté fiscale de l'Internet (ITFA) interdit la taxation de l'accès à l'Internet, qui est défini comme un service permettant aux utilisateurs d'accéder à du contenu, des informations, des courriels ou d'autres services offerts sur l'Internet et peut inclure l'accès à du contenu, des informations et d'autres services propriétaires dans le cadre d'un forfait offert aux clients. La loi prévoit des exceptions pour les taxes perçues avant la rédaction de la loi et pour les taxes de vente sur les achats en ligne de biens physiques.

4
4
2015-09-13 12:57:38 +0000

Les taxes ne doivent pas être calculées au niveau des postes. Les impôts doivent être agrégés par groupe d'imposition au niveau de la synthèse.

La bonne voie partout est

POINTS DE LIGNE

  • POINT 1 : 1,00 $ (imposable)
  • POINT 2 : 1,00 $ (imposable)
  • POINT 3 : 1,00 $ (imposable)

RÉSUMÉ

  • Total des éléments imposables pour ce taux d'imposition : 3 $. 00
  • Votre montant d'impôt, arrondi à la moitié supérieure : 0,37
  • Votre total : 3,37

PS:Si vous facturiez au niveau des articles, il serait trop facile de contourner la loi en divisant vos articles ou services en 900 articles à 0,01 $ (ce qui, une fois arrondi, signifie aucune taxe). Cela pourrait se produire dans le secteur bancaire ou dans celui des granulés de plastique.

4
2
2012-05-15 01:36:23 +0000

Tout d'abord, pour répondre à la question de base "Une méthode est-elle correcte ? Cela pourrait-il dépendre des lois locales ? Oui, cela dépend des lois locales. Car en fin de compte, l'entreprise devra remplir des formulaires avec l'État, le comté ou la ville.

Ces formulaires vont demander le chiffre d'affaires total en fonction de la catégorie de taxe (hors taxe, x%, y%). Chaque transaction pourrait comporter des parties qui entrent dans chaque catégorie. L'autorité fiscale locale décide de ce qui entre dans chaque catégorie. L'autorité fiscale locale détermine également la fréquence à laquelle l'entreprise doit soumettre les taxes. Elle peut même décider de baser les taux utilisés sur le lieu de résidence du client.

Une entreprise n'est pas tenue de facturer directement la taxe sur les ventes. C'est pourquoi, lors de manifestations sportives, le prix indiqué sur le menu indique souvent que toutes les taxes de vente sont incluses. Je suppose que le fait de ne pas facturer directement une taxe de vente rend le calcul mensuel plus difficile, mais l'État recevra quand même son argent.

Il suffit d'arrondir à la hausse à la fin de toute la transaction pour s'assurer qu'ils perçoivent suffisamment de taxes, afin qu'ils n'aient pas à puiser dans leurs bénéfices.

2
2
2012-05-14 21:23:39 +0000

Vous devez d'abord faire le total des articles, pour obtenir 3,00 $, puis ajouter la taxe, puis arrondir à l'entier supérieur/inférieur en conséquence. Les deux exemples ci-dessus n'offrent pas cette possibilité, même si votre deuxième exemple aboutit au même résultat. Dans votre premier exemple, un certain nombre d'articles taxés un à la fois pourrait donner plusieurs résultats de 0,006, qui seraient arrondis à 0,01. Une liste d'articles suffisamment longue entraînerait une erreur de plusieurs centimes en fonction du nombre d'articles. En totalisant d'abord, puis en appliquant la taxe, vous obtenez une économie de 0,004 ou une perte de 0,005 centimes au maximum en raison de l'arrondissement.

Voir A Guide to Sales and Use Tax qui est un document publié par le Massachusetts Dept of Revenue. Dans le tableau des taxes, il montre que 1,09 $ est taxé à cinq cents, mais à 5 %, il serait de 5,45. Donc, au moins pour cet État, je crois avoir correctement indiqué le processus d'arrondi.

2

Questions connexes