Finances personnelles et argent
2011-08-28 18:52:48 +0000 2011-08-28 18:52:48 +0000
8

Comment déterminer l'"excédent de trésorerie" pour le calcul de la valeur d'entreprise à partir d'un bilan ?

La formule de la valeur d'entreprise que je vois souvent est la suivante :

EV = Total Debt + Market Cap - Cash

Souvent, "Cash" est affiné en "Excess Cash" dans cette formule. Ma question est la suivante : comment puis-je déterminer le montant de l'"excédent de trésorerie" d'une entreprise à partir de son bilan ?

Est-ce aussi simple que de soustraire le Passif courant du Total des liquidités, puisqu'il serait souhaitable qu'une société conserve suffisamment de liquidités pour faire face à ce type de passif, et que cette partie ne serait donc pas considérée comme excédentaire ?

Alors nous aurions :

Excess Cash = Cash & Equivalents + Long-Term Investments - Current Liabilities

Dans le cas d'Apple, cela donne 49 milliards de dollars de liquidités excédentaires. J'ai également vu des gens utiliser la règle générale selon laquelle tout argent liquide dépassant 20 % des recettes est "excédentaire".

Quelle est la bonne façon de procéder, en général, ou les avantages et inconvénients des différentes approches ? Est-ce que je manque quelque chose ?

Réponses [3]

6
2011-09-21 19:39:01 +0000

Vous ne manquez rien. L'excès d'argent est un concept un peu nébuleux. Pour différentes personnes, il signifie différentes choses. La réponse est que l'excès de liquidités varie pour chaque entreprise en fonction de son activité. Par exemple, certaines entreprises ont besoin de fonds de roulement très élevés. Une entreprise peut augmenter ses stocks et aura donc besoin de plus de liquidités dans son bilan pour financer sa croissance. Si une entreprise a toujours besoin de ces liquidités supplémentaires, certains investisseurs préfèrent les laisser en dehors d'une évaluation parce que l'entreprise ne peut pas fonctionner de manière rentable sans elles. Pensez à ce qui arrive à votre calcul de la valeur de l'entreprise si vous soustrayez l'excédent de liquidités par rapport aux liquidités. L'excédent de trésorerie est toujours inférieur à l'encaisse. Par conséquent, en soustrayant les liquidités excédentaires, vous augmentez la VE. Étant donné que l'une des mesures d'évaluation courantes est l'EV/EBITDA, un numérateur plus élevé fera paraître l'action plus chère - c'est-à-dire que le ratio EV/EBITDA semblera plus élevé lorsque l'on utilise l'excédent de trésorerie par opposition à l'argent liquide. L'utilisation de l'excédent de trésorerie dans votre méthode d'évaluation est donc un concept conservateur. Selon l'entreprise, 20 % des revenus semblent beaucoup trop élevés pour servir de réserve de liquidités excédentaires. 2 % est une bien meilleure règle empirique.

6
1
2012-02-02 04:08:49 +0000

20 %, c'est presque certainement trop élevé. Je suis d'accord avec 2 %, c'est une règle très approximative. Cela variera considérablement selon le secteur. Je calcule généralement une moyenne des 2 ou 3 dernières années fonds de roulement, et je la déduis des liquidités.

Le fonds de roulement est l'actif circulant moins le passif circulant. L'actif circulant est composé de l'encaisse, des dépenses payées d'avance et, surtout, des comptes à recevoir. Cela signifie que l'AC est susceptible d'être beaucoup plus élevé que la simple trésorerie, ce qui laisse plus de liquidités excédentaires après déduction du passif. Ce qui réduit la VE, ce qui fait que le ratio VE/EBITDA semble encore plus coûteux, comme l'a fait remarquer Dimitri.

Mais un bilan n'est qu'un instantané du dernier jour du trimestre. En tant que tel, et en raison des effets saisonniers, il est essentiel de lisser ce dernier en faisant la moyenne de plusieurs périodes. Après avoir calculé cela pour quelques entreprises, comparez-les aux revenus. Est-il proche de 2 % ?

1
0
2015-01-12 02:29:19 +0000

Excédent de liquidités = liquidités et équivalents + investissements à long terme - passif à court terme

Le problème que pose ce calcul de l'excédent de liquidités est que les "investissements à long terme" peuvent être des choses illiquides comme l'immobilier. Un autre défaut est qu'il ne donne aucun crédit pour les actifs à court terme, comme les créances, qui peuvent être utilisés pour compenser les passifs à court terme.

La première chose que je ferais est de "déduire" l'actif et le passif à court terme, puis d'ajouter les liquidités. Excédent de trésorerie = Actif à court terme - Passif à court terme + Trésorerie et équivalents.

Il serait bon que les GAAP exigent que les investissements à long terme soient ventilés comme suit : a) investissements à long terme liquides (actions, obligations) b) investissements à long terme non liquides (immobilier, capital-investissement, etc.)

0

Questions connexes